Site créé par Le Coin Du Citoyen / Tous droits réservés. © 2022

Actualités et Analyses

Retrouvez les dernières actualités en France, mais aussi dans le monde.

Le Coin Du Citoyen vous résume l'actualités en quelques lignes. L’association vous demande votre avis dans l'onglet forum.

L'association analyse, décode différents sujets en proposant des idées et en écoutant vos propositions dans la section forum.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Actualités Analyses Eléctions L'association

Le rôle du Sénat

16/10/2018

Le rôle du Sénat

Le Sénat est l'une des deux chambres du parlement français. Nous nous demandons souvent l'utilité et le rôle de cette chambre, car ce ne sont pas les français qui élisent les sénateurs mais un collègue de grands électeurs.

De nombreux français ont le sentiment que cette chambre n'est pas leur représentant car les sénateurs sont élus au suffrage universel indirect

 

Découvrons le rôle du sénat et des sénateurs:

 

Le sénat  détient le pouvoir législatif avec l'assemblée nationale. Il est garant de la stabilité des institutions.

 Le sénat  est le représentant des collectivités territoriales.

Les membres du sénat sont renouvelés de moitié tous les 3 ans.

 

Les sénateurs votent les lois et budget  de l'Etat . Ils contrôlent le gouvernement  et ont le pouvoir de modifier la constitution.

Les sénateurs peuvent également proposer des lois et  modifier les projets de loi du gouvernement

Les sénateurs sont élus pour 6 ans.

 

Les principales différences entre l'assemblé nationale et le sénat :

Le sénat ne peut être dissous.

Les sénateurs sont élus au suffrage universel indirect et les députés de l'assemblée nationale au suffrage universel direct.

En cas de désaccord entre les deux chambres lors de l’examen d’un texte, la procédure de la commission mixte paritaire (CMP) est utilisée. Faute d’accord le gouvernement peut donner le dernier mot à l’Assemblée. 

 

Nous vous invitions à nous dire  si selon vous cette chambre est indispensable à la 5ème républiqe. Si elle ne peut être remplacée, modifier, plus représentatifs.

Pour débattre, proposer vos idées, direction le forum "La république française"

 

Source :

https://www.senat.fr/role/

Belgique : un parti souhaite appliquer la charia

13/10/2018

Belgique : un parti souhaite appliquer la charia

Le parti ISLAM qui est en BELGIQUE vient ces derniers jours de faire parler de lui suite au élection belges. En  avril 2018, le chef du parti islam, Redouane Ahrouch, participe à un débat télévisé et refuse de regarder en face la chroniqueuse politique qui l'interpelle.

 

Les membres du parti sont très pratiquants, chaque réunion commence par une prière.  Le parti ISLAM se définit ni de droite ni de gauche.

 

Même  "s'il  il n'y a rien qui pourrait faire polémique" dans leur programme leur chef défend notamment la charia en Belgique.

L'autre membre du parti, Lhoucine Ait Jeddig, siège au conseil municipal de Molenbeek. Même s'il est isolé, il tente d'influer sur tous les sujets. Par exemple il est contre des voyages pour la jeunesse de Molenbeek car les groupes sont mixtes, ou encore la séparation des femmes et des hommes dans le bus.

 

Un programme qui a suscité une vive réaction de la part de la classe politique belge, à l'image de Theo Francken, secrétaire d'État à l'Asile et aux Migrations, membre du parti nationaliste flamand N-VA. "La sharia est en violation avec les droits de l'homme. Les partis pour la sharia sont donc antidémocratiques. De vrais loups déguisés en agneaux!"

 

Même si les membres d'ISLAM savent que certaines de leurs propositions ne sont pas communes en BELGIQUE,  pour Lhoucine Aït Jeddig ,  « Nous avons bon espoir de doubler notre score. À Molenbeek, 50 à 60 % de l'électorat est musulman » « d'ici à 12 ans, une majorité partie de la population sera musulmane ».

 

Islam visait 30 listes aux municipales de dimanche 14 octobre, mais il n'en aura que deux.

 

Plusieurs principaux parties belges veulent interdire ce mouvement qu'ils jugent liberticide.

Le MR "mouvement réformateur" ,  dit que le partie est "dangereux" par rapports au idées qu'ils défend, pas par rapport à son score.

 

Nous vous invitions à débattre de ce sujet dans les différents forums.

 

Source 1 et photo :

https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/belgique-un-parti-souhaite-appliquer-la-charia_2976617.html

 

Source 2 :

https://www.lepoint.fr/europe/au-coeur-d-islam-le-parti-qui-veut-instaurer-la-charia-en-belgique-14-04-2018-2210611_2626.php

rapport du giec sur le réchauffement climatique

07/10/2018

rapport du giec sur le réchauffement climatique

Ce lundi 08 octobre 2018, Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC)  publie  qui a le mérite de mettre les gouvernements face à leurs responsabilités.

Le rapport nécessité une action urgente pour réussir à limiter le réchauffement planétaire à 1,5°C

 

Approuvé par 195 Etats, ce rapport représente l’analyse scientifique la plus aboutie d’un avenir climatique à 1,5°C et 2°C de hausse de la température moyenne mondiale, destinée à guider les décisions des gouvernements dans la transition écologique à mener dans tous les domaines (énergie transports, agriculture, etc.) dans les années à venir. Le rapport révèle qu’il est encore possible de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C, et que c'est maintenant que tout se joue !

 

L’organisation WWF nous informe que l’  « Elevation du niveau de la mer, désertification, perte d'habitats naturels et d'espèces, diminution de la calotte glaciaire... C'est ce qui nous attend dans un monde à 2°C. »

 

Le nombre de réfugiés climatiques augmentera, ainsi que le niveau de la mer, les épisodes de canicule, destruction des coraux... si les gouvernements ne font rien pour réduire leur empreinte.

 Afin de réduire notre impacte sur la planète, les gouvernements doivent immédiatement faire de la transition écologique un point primordial !

 

 

Nous vous invitons à débattre de ce sujet, proposer vos idées dans le forum "L'écologie"

 

Sources :

Agence France Presse

https://www.wwf.fr/vous-informer/actualites/rapport-giec?gclid=Cj0KCQjwgOzdBRDlARIsAJ6_HNmBaNQgYzJE3X9qkUL05m9E1bo7fIp6z6kcUHsgiCQprmHCURyxeR0aAmLnEALw_wcB

https://www.lemonde.fr/climat/live/2018/10/08/est-il-encore-possible-de-limiter-le-rechauffement-climatique-posez-vos-questions_5366253_1652612.html

La démission de Nicolas HULOT

28/08/2018

La démission de Nicolas HULOT

Ce mardi 28/08/2018 au micro de France Inter M.Nicolas HULOT encore ministre de la transition écologique et solidaire, annonce en direct sa démission du gouvernement. M.HULOT , n'a averti personne de son équipe, du gouvernement et ni le président de la république. Le gouvernement regrette un manque de "courtoisie". 

 

Nicolas Hulot a cependant dit son profond respect et son « amitié »pour M. Macron.

« J’espère qu’il tirera les leçons [de ma démission]. J’espère que ce geste sera utile, pour que chacun se pose la question de sa responsabilité. »

Interrogé sur ses motivations, Nicolas Hulot a dit qu’il avait le sentiment que l’écologie n’était pas la priorité de ce gouvernement, alors que « ce sujet conditionne tous les autres ». Et d’ajouter :

« On s’évertue à entretenir un modèle économique cause de tous ces désordres climatiques. (…) Nous faisons des petits pas, et la France en fait beaucoup plus que d’autres pays, mais est-ce que les petits pas suffisent… la réponse, elle est non. »

Il avait également dû endosser le report de l’objectif consistant à ramener la part du nucléaire dans la production d’électricité à 50 % en 2025, ou l'entrée en vigueur provisoire de l'accord de libre-échange entre l'UE-Canada (CETA). La possibilité de sa démission avait donc été sous-entendue à de nombreuses reprises.

 

Dernièrement, Nicolas Hulot a particulièrement peu apprécié la présence de Thierry Coste, lobbyiste pro-chasse proche de M. Macron, lors de réunion à l'Elysée, sur la réforme de ce loisir, lundi 27 août au soir. L’ancien ministre a déclaré lui « avoir clairement signifié qu’il n’avait pas sa place » aux côtés du président de la République et du premier ministre lors de cette réunion.

 

La démission de Nicolas HULOT vient encore ébranler le gouvernement français actuelle et encore plus le président de la république.

 

Nous vous invitons à réagir dans les forums dans les espaces "l'écologie en France" et "La république"

 

Photo : MARION POUSSIER pour le journal le monde 

 

Sources :

https://www.lemonde.fr/politique/article/2018/08/28/nicolas-hulot-annonce-qu-il-quitte-le-gouvernement_5346903_823448.html

https://www.lemonde.fr/politique/article/2018/08/29/la-demission-de-nicolas-hulot-chronique-d-un-renoncement-annonce_5347280_823448.html