Site créé par Le Coin Du Citoyen / Tous droits réservés. © 2021

Actualités et Analyses

Retrouvez les dernières actualités en France, mais aussi dans le monde.

Le Coin Du Citoyen vous résume l'actualités en quelques lignes. L’association vous demande votre avis dans l'onglet forum.

L'association analyse, décode différents sujets en proposant des idées et en écoutant vos propositions dans la section forum.

1 2 3 4 5 6 7 8 9 Actualités Analyses Eléctions L'association

SMIC, CSG, PRIME,... Le gouvernement précise les réformes

19/12/2018

SMIC, CSG, PRIME,... Le gouvernement précise les réformes

Emmanuel MACRON a détaillé ses annonces du 10 décembre contre la crise des gilets jaunes. Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, les a passées en revue.

 

Hausse de 100 euros du smic

Concernant le smic, le «coup de pouce» de 100 euros ne concernera pas l'intégralité des smicards, mais seulement une grosse moitié. L'augmentation touchera en revanche des populations dont les rémunérations sont supérieures au smic.

 

Elle passera par la prime d'activité, augmentée de 90 euros, qui concernera 5 millions de foyers fiscaux contre 3,8 millions aujourd'hui.

 

La hausse automatique du Smic de 1,5% au 1er janvier portera le smic horaire de 9,88 à 10,03 euros et le smic mensuel de 1498,47 à 1521,22 euros pour un temps plein, soit une hausse de 22,75 euros, permettant ainsi de parvenir à la revalorisation de 100 euros voulue par Emmanuel Macron.

 

Heures supplémentaires défiscalisées et désocialisées

l'exonération de cotisations sociales sur les revenus tirés des heures supplémentaires va être avancée au 1er janvier 2019. Ces heures sup seront également défiscalisées.

 

Prime exceptionnelle de 1000 euros

Les employeurs pourront verser à leurs salariés dont la rémunération est inférieure à 3600 euros net une prime exonérée d'impôt sur le revenu, de cotisation, de CSG et de CRDS dans la limite de 1000 euros.

 

 

Annulation de la hausse de CSG pour 30 % des retraités

En janvier 2018, 60% des retraités avaient subi une hausse de 1,7 point de CSG sur l'ensemble de leurs revenus,

 

En 2019, les retraités dont les revenus de pension sont inférieurs à 2000 euros pour une personne seule s'acquitteront d'un taux de CSG de 6,6 %.

 

Pour vous est-ce suffisant pour augmenter le pouvoir d’achat des français et baisser la colère des Gilets jaunes ? Venez donner votre avis ainsi que vos idées pour augmenter le pouvoir d’achat dans le forum " le pouvoir d'achat

 

 

SOURCE : http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2018/12/17/20002-20181217ARTFIG00275-les-mesures-macron-enfin-precisees.php

PHOTO : capture d'écran par LE FIGARO

La pauvreté en france

25/10/2018

La pauvreté en france

 

 

Selon l'Insee, la France compte de 8,5 à 8,6 millions de personnes pauvres, soit environ 14 % de la population de 2010 à 20121 et 20 % des enfants.

 

INFORMATIONS SUR LA PAUVRETE EN FRANCE

Selon la définition de l'Insee, la pauvreté en France concerne tous les ménages dont le revenu est inférieur à une fraction donnée (50 ou 60 %) du revenu français médian . En 2014, le revenu médian d'un ménage constitué d'un seul individu est de 20 150 euros annuels, soit 1 679 euros par mois (donc le seuil est de : 846€ pour 50% et 1 015 pour 60%).

 

De nombreuses aides sont déjà présentes en France mais sont souvent peut connus et/ou peut utiliser. Comme évoquer ci-dessus, la pauvreté en France concerne de nombreux ménages malgré de nombreuses mesures prises.

 

 

Le président Emmanuel MACRON a annoncé en septembre 2018 des mesures pour réduire la pauvreté :

  • ·       Petits-déjeuners et repas cantine à 1 euro
  • ·       Petite enfance système de financement « bonus » pour les crèches qui accueilleraient davantage d'enfants de familles défavorisées ou en situation de handicap
  • ·       Un service public de l'insertion
  • ·       Extension de la CMU-C : Pour faciliter l'accès aux soins des plus vulnérables, l'aide au paiement d'une complémentaire santé (ACS) sera intégrée à la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) 
  • ·       Obligation de formation : La période de formation obligatoire va être allongée jusqu'à 18 ans contre 16 ans actuellement
  • ·       Extension de la garantie jeunes : La « Garantie Jeunes », un dispositif d'accompagnement des jeunes de 16 à 25 ans les plus éloignés de l'emploi va être étendue avec l'objectif de passer de 100.000 à 500.000 bénéficiaires d'ici à la fin du quinquennat.
  • ·       L'aide sociale à l'enfance (ASE) sera étendue jusqu'à 21 ans pour empêcher que des jeunes ne se retrouvent sans solution d'accompagnement à la sortie de l'ASE à 18 ans.
  • ·       Un « revenu universel d'activité » se substituera « au maquis » des prestations sociales, un système plus simple et plus lisible qui doit favoriser la lutte contre le non-recours.
  • ·       Contrats d'insertion par l'activité économique :125 millions d'euros seront consacrés au développement et à l'adaptation de l'offre d'hébergement et d'accompagnement vers le logement des familles et aux maraudes de protection de l'enfance dans les métropoles pour lutter contre la situation des enfants à la rue et la mendicité.


Selon vous, ces mesures sont'elle suffisantes, doit'on en ajouter, modifier ou supprimer ? Revoir les tranches des impôts et les aides ?
Nous vous invitons à débattre proposer vos idées dans le forum "la pauvreté en France" et par la suite nous pourrons établir un livret et proposer vos idées.

 

Sources

https://www.inegalites.fr/600-000-pauvres-de-plus-en-dix-ans#nb1

https://www.gouvernement.fr/action/les-aides-en-faveur-des-plus-modestes

Résume sur le BREXIT

25/10/2018

Résume sur le BREXIT

Le 23 juin 2016 51,89 % des inscrits au référendum sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'Union européenne votait oui pour quitter l’Union Européenne.

Afin de pouvoir débattre sur ce sujet, LCDC vous a fait un résumé du BREXIT, notamment sur les principaux avantages et inconvénients.

La sortie de la France de l’union européenne fait souvent parler et Le Coin Du Citoyen souhaite avoir vos avis sur ce sujet.

Nous vous donnons RDV dans le Forum « BREXIT » afin de connaitre vos avis, idées sur le BREXIT et le FREXIT

 

Le Royaume-Uni est donc entrain de quitter l'Union européenne - un processus qui doit s'achever en mars 2019, après deux ans de négociations complexes entre le pays et les vingt-sept autres Etats membres.

 

RELATIONS

les Vingt-Sept état membres de l’U.E. s'accordent le 29 janvier 2018 sur les conditions de la période de transition post-Brexit, qui s'étalerait sur vingt-et-un mois, soit du 30 mars 2019 au 30 décembre 2020.

Quant au futur accord commercial, il reste en grande partie suspendu à la question extrêmement complexe de la frontière irlandaise et du statut de l'Irlande du Nord

 

ECONOMIE

Les conséquences économiques pour le Royaume-Uni sont également imprévisibles, les experts ne s'étant pas prononcés d'une seule voix. Malgré la chute de la livre sterling dans les mois qui ont suivi le référendum de juin 2016 et une baisse du pouvoir d'achat des ménages depuis, l'économie britannique n'a pour le moment pas subi de profonds dommages... la sortie de l'Union européenne n'ayant pas encore eu lieu.

 

POLITIQUES

l'Union européenne perd l'une de ses trois grandes puissances, une des plus importantes places financières au monde, le premier partenaire diplomatique des Etats-Unis en Europe ainsi que l'un des seuls Etats européens entretenant une armée régulière conséquente.

Pour d'autres, elle peut permettre de ressouder l'Union : le Royaume-Uni étant historiquement l'un des pays les moins favorables à l'intégration européenne, sa sortie peut inciter les autres Etats à aller de l'avant.

 

AVANTAGES

INCONVENIENTS

·       Le Royaume-Uni ne financera plus le rattrapage économique de ses voisins

·       Les Britanniques pourront nouer de nouveaux partenariats
(Un autre inconvénient est que l’adhésion à l’UE se fait nécessairement au détriment d’autres partenariats)

·       Le Brexit pourrait soulager l’emploi, le marché et l’immobilier à Londres.

·       L’Europe ne défendra plus les intérêts britanniques

·       Seuls, les Britanniques ne feront plus le poids

·       Le Royaume-Uni pourrait être exclu des grands projets européens

 

Sources :

https://www.touteleurope.eu/actualite/qu-est-ce-que-le-brexit.html

http://archives.lesechos.fr/archives/cercle/2016/07/14/cercle_158924.htm

https://www.renaudmuselier.fr/europe/brexit-cest-a-strasbourg-que-se-jouera-lavenir-du-royaume-uni/

Rejet du budget italien

25/10/2018

Rejet du budget italien

Pour son budget 2019, l'Italie prévoit un déficit à 2,4%. Mais pour la Commission européenne, il s'agit d'un dérapage budgétaire "sans précédent.

 

Le budget prévoit par exemple un revenu citoyen de 780, une hausse des pensions les plus faibles, lembauche de 10000 fonctionnaires dans les forces de lordre

 

Pour rappel, le niveau de la dette italienne est à 132%, c'est le deuxième après celui de la Grèce.

En Europe, les seuils à respecter sont les suivants :

·       Le déficit public ne doit pas dépasser 3 % du PIB.

·       La dette publique ne doit pas excéder 60 % du PIB.

 

Pour Pierre Moscovici les italiens "pensent qu'augmenter les dépenses publiques va créer de la croissance. Nous sommes dans une période de surchauffe, l'opinion de la plupart des économistes, c'est que ce ne sera pas le cas" « "Le déficit structurel est beaucoup trop élevé »

 

Selon le journal Marianne « En sanctionnant le budget italien, l’Europe démontre qu’elle n’a rien appris et rien compris des erreurs de politique économique commises ces dernières années. »

 

Selon vous, l’Italie a-t-elle raison de mener cette politique de relance ? L’UE doit-elle finalement accepte le budget italien ? Venez faire part de vos avis, idées, dans le forum « l’Union Européenne ».

 

Sources :

https://www.ouest-france.fr/europe/ue/inedit-la-commission-europeenne-rejette-le-budget-italien-6033378

https://www.marianne.net/monde/rejet-du-budget-italien-pourquoi-la-commission-europeenne-n-rien-compris

https://www.francetvinfo.fr/economie/crise/austerite-en-europe/budget-italien-la-commission-europeenne-et-pierre-moscovici-attendent-des-reponses-du-gouvernement-italien_2998103.html