Site créé par Le Coin Du Citoyen / Tous droits réservés. © 2022

Actualités et Analyses

Retrouvez les dernières actualités en France, mais aussi dans le monde.

Le Coin Du Citoyen vous résume l'actualités en quelques lignes. L’association vous demande votre avis dans l'onglet forum.

L'association analyse, décode différents sujets en proposant des idées et en écoutant vos propositions dans la section forum.

1 2

Eléctions

L'éléction présidentielle 2022

27/03/2022

L'éléction présidentielle 2022

Présentation de l'élection présidentielle Française 

 

Les pouvoirs du président de la République 

Les pouvoirs du président de la République sont définis par la Constitution du 4 octobre 1958. Ce texte fondateur de la Ve République a considérablement renforcé les pouvoirs du chef de l'État par rapport aux Républiques précédentes, plus favorables au Parlement.

 

Pour en savoir plus : https://www.vie-publique.fr/eclairage/21914-levolution-des-pouvoirs-du-president-de-la-republique-depuis-1958

 

Qui sont les candidats ?

 

 

Nathalie Arthaud
52 ans, Lutte ouvrière (LO)


Qui est-elle ?

Professeure d'économie et de gestion en région parisienne, Nathalie Arthaud milite dans le parti trotskyste Lutte ouvrière depuis ses 18 ans.

Porte-parole d'Arlette Laguiller lors de la campagne présidentielle de 2007, elle lui succède en se présentant à deux reprises à l'élection suprême, en 2012 et 2017, où elle obtient 0,56 % puis 0,64 % des voix.

Elle a également été conseillère municipale chargée de la jeunesse à Vaulx-en-Velin (Rhône) entre 2008 et 2014.

 

Le site officiel de sa campagne : https://www.nathalie-arthaud.info/

 

Philippe Poutou
55 ans, Nouveau parti anticapitaliste (NPA)


Qui est-il ?

Fils d'un postier et d'une mère au foyer, Philippe Poutou a longtemps travaillé comme ouvrier à l'usine Ford de Blanquefort (Gironde), où il a développé une activité syndicale à la CGT.

Licencié après la fermeture de l'usine, en 2019, il est désormais impliqué pleinement dans la vie politique, et tant que conseiller municipal et communautaire de Bordeaux.

 

Le site officiel de sa campagne : https://poutou2022.org/

 

Jean-Luc Mélenchon
70 ans, La France insoumise (LFI)


Qui est-il ?

Ancien sénateur et ministre socialiste, Jean-Luc Mélenchon a pris ses distances avec le Parti socialiste, qu'il jugeait trop à droite, en 2008. Il a fondé son propre mouvement, le Parti de gauche, en 2009, fondu dans La France insoumise en 2016.

Lors de ses deux précédentes candidatures à la présidentielle, il est arrivé en quatrième place du premier tour, avec 11,1 % des voix en 2012 puis 19,6 % en 2017. Depuis 2017, il préside le groupe parlementaire des « insoumis » à l'Assemblée nationale.

 

Le site officiel de sa campagne : https://melenchon2022.fr/

 

 

Fabien Roussel
52 ans, Parti communiste français (PCF)


Qui est-il ?

Issu d'une famille communiste, Fabien Roussel a commencé sa carrière comme journaliste de télévision, avant de se tourner vers la politique. Elu pour la première fois en 2014 comme conseiller municipal, il devient député du Nord en 2017. L'année suivante, il prend la tête du Parti communiste français en défendant, contrairement à son prédécesseur, une ligne d'autonomie vis-à-vis de La France insoumise.

 

Le site officiel de sa campagne : https://www.fabienroussel2022.fr/

 

Anne Hidalgo
62 ans
Parti socialiste (PS)


Qui est-elle ?

Ancienne inspectrice du travail, fille d'immigrés espagnols, Anne Hidalgo a démarré sa carrière politique comme conseillère ministérielle sous Lionel Jospin (1997-2001), quelques années après avoir adhéré au Parti socialiste. Elue pour la première fois aux municipales de 2001 à Paris, elle est pendant treize ans la première adjointe de Bertrand Delanoë, avant de lui succéder comme maire en 2014.

 

Le site officiel de sa campagne : https://www.2022avechidalgo.fr/

 

 

Yannick Jadot
54 ans, Europe Ecologie-Les Verts (EELV)


Qui est-il ?

Yannick Jadot commence sa carrière comme militant associatif, notamment au sein de l'ONG écologiste Greenpeace. Adhérent des Verts depuis 1999, il s'engage pleinement en politique en 2008, et est élu député européen sous les couleurs d'Europe Ecologie l'année suivante.

En 2016, il remporte la primaire écologiste en vue de l'élection présidentielle, mais renonce finalement à sa candidature et soutient le socialiste Benoît Hamon.

 

Le site officiel de sa campagne : https://www.jadot2022.fr/

 

 

Emmanuel Macron
44 ans, La République en marche (LRM)


Qui est-il ?

Ancien conseiller puis ministre de François Hollande, Emmanuel Macron a été élu président en 2017 sur la promesse d'un renouvellement de la vie politique et d'un dépassement du clivage gauche-droite. Actuel président de la République Française.

 

Le site officiel de sa campagne : https://avecvous.fr/

 

 

Valérie Pécresse
54 ans, Les Républicains (LR)


Qui est-elle ?

Enarque et haut fonctionnaire, Valérie Pécresse démarre sa carrière politique comme conseillère de Jacques Chirac, en 1998. Elue députée UMP des Yvelines en 2002, elle occupe plusieurs fonctions ministérielles sous le mandat de Nicolas Sarkozy (2007-2012), avant de prendre la présidence de la région Ile-de-France en 2015.

Mal à l'aise avec la ligne trop à droite des Républicains sous la présidence de Laurent Wauquiez, elle quitte le parti pour lancer son propre mouvement, Libres !, en 2019.

La candidate à l’investiture LR pour l’élection présidentielle déclare, jeudi 14 octobre, qu’elle va réadhérer au parti. « Je vais adhérer à nouveau aux Républicains. C’est la conséquence logique du fait que j’ai accepté depuis le début de jouer collectif. C’est une question de cohérence », se justifie Mme Pécresse.

 

Le site officiel de sa campagne : https://valeriepecresse.fr/

 

 

Marine Le Pen
53 ans, Rassemblement national (RN)


Qui est-elle ?

Fille du cofondateur du Front national, Jean-Marie Le Pen, Marine Le Pen lui a succédé en 2011 à la tête du parti. Elle a entrepris une longue campagne visant à « dédiaboliser » la formation d'extrême droite, qu'elle a rebaptisée Rassemblement national en 2018.

Après avoir occupé divers mandats (députée européenne, conseillère municipale), elle est aujourd'hui députée du Pas-de-Calais et conseillère régionale des Hauts-de-France. Lors de sa première candidature à la présidentielle, en 2012, elle est arrivée troisième, avec 17,9 % des voix. Pour son deuxième essai, en 2017, elle a obtenu 21,3 % des suffrages, avant de s'incliner face à Emmanuel Macron au second tour.

 

Le site officiel de sa campagne :  https://mlafrance.fr/

 

 

Nicolas Dupont-Aignan
61 ans, Debout la France (DLF)


Qui est-il ?

Haut fonctionnaire, Nicolas Dupont-Aignan a longtemps évolué au sein de la droite classique (RPR/UMP), avant de fonder en 2007 son propre mouvement, Debout la République (rebaptisé ensuite Debout la France). Se revendiquant du « gaullisme », il défend une ligne souverainiste et eurosceptique. Son fief se situe dans l'Essonne, où il a été maire de Yerres, puis député.

En 2017, il en récolte 4,7 %, puis appelle alors à voter pour Marine Le Pen au second tour, en échange du poste de premier ministre en cas de victoire de cette dernière. Depuis, il a rompu son alliance avec le Rassemblement national.

 

Le site officiel de sa campagne : https://2022nda.fr/

 

Eric Zemmour
63 ans, Reconquête!


Qui est-il ?

Journaliste et essayiste, Eric Zemmour a bâti sa notoriété en participant à des émissions de télévision et de radio de grande écoute (« On n'est pas couché », « Ça se dispute », « Face à l'info »). Habitué de la polémique, il multiplie depuis plusieurs années les prises de position radicales, notamment sur l'islam, qui lui ont valu plusieurs condamnations judiciaires.

Il ne s'est, à ce jour, jamais engagé dans un combat électoral.

 

Le site officiel de sa campagne : https://www.zemmour2022.fr/

 

Jean Lassalle
66 ans, Résistons


Qui est-il ?

Fils de berger, formé comme technicien agricole, Jean Lassalle s'est investi très tôt en politique, en devenant à 21 ans maire de son village natal, Lourdios-Ichère (Pyrénées-Atlantiques). Après une longue carrière d'élu local, il est devenu député en 2002. Il s'est fait autant remarquer pour ses interventions iconoclastes à l'Assemblée nationale que par ses méthodes politiques inhabituelles – une grève de la faim pour protester contre la délocalisation d'une usine en 2006, puis une grande marche de 6 000 kilomètres pour aller « à la rencontre des Français » en 2013.

Longtemps proche du centriste François Bayrou, il s'est émancipé du MoDem en créant en 2016 son propre parti, Résistons. Candidat une première fois à l'élection présidentielle en 2017, il a fini à la septième place, avec 1,21 % des voix.

 

Le site officiel de sa campagne :  https://jl2022.fr/

 

 

 

Présentation des programmes des candidats

 

Pour en savoir plus sur chaque candidat, nous vous proposons des décodeurs , qui vous présenteront les positions de chaque candidat sur différents points :

 

 

 

En format "article" et "décodeurs" sur le site du journal Le Monde : 

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2022/02/16/election-presidentielle-2022-comparez-les-programmes-des-principaux-candidats_6113964_4355770.html

 

 

 

 

 

 

 

Le Youtubeur Hugo Décrypte interviewe tous les candidats à l'élection présidentielle dans un nouveau format : "L'interview face cachée". Tous les jeudis et dimanche à 19h.

 

https://www.youtube.com/c/HugoD%C3%A9crypte2/playlists

 

 

 

 

 

 

 

 

L'application "Elyzé" vous permet de découvrir de façon ludique les propositions des candidats à l'élection présidentielle, sous forme de carte en swipant. Après avoir répondu à différentes questions, un classement de vos candidats vous serez proposé en fonctions de vos réponses

 

App store : https://apps.apple.com/fr/app/elyze-pr%C3%A9sidentielle-2022/id1598620925

Play store : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.lesengages.elyze&hl=fr&gl=US

 

           © Radio France / Victor Vasseur

 

 

 

 

Sources :

https://presidentielle2022.conseil-constitutionnel.fr/

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000045309532

https://www.vie-publique.fr/eclairage/21914-levolution-des-pouvoirs-du-president-de-la-republique-depuis-1958

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2021/06/02/presidentielle-2022-qui-sont-les-candidats-declares-et-pressentis_6082545_4355770.html

https://comparateur-programmes.lefigaro.fr/?candidats=melenchon&candidats=le-pen&candidats=arthaud&candidats=dupont-aignan&candidats=poutou&candidats=pecresse&candidats=jadot&candidats=zemmour

Je veux arrêter de fumer : les bienfaits pour ma santé : Moi(s) sans tabac

01/11/2021

Je veux arrêter de fumer : les bienfaits pour ma santé : Moi(s) sans tabac

Mes raisons d’arrêter
•    Je me libère de ma dépendance : Lire l'article
•    Je protège mon entourage : Lire l'article
•    Je préserve ma santé : Lire l'article

 

Après avoir arrêté de fumer 
•    2 jours Quelques jours après votre dernière cigarette, vous commencez déjà à retrouver le goût et l’odorat.
•    4 semaines Quelques semaines après votre dernière cigarette, votre peau est plus belle et vous avez meilleure mine.
•    3 mois Quelques mois après votre dernière cigarette, vous respirez mieux, vous avez plus d’énergie.
•    1 an après votre dernière cigarette, vous avez moins de risque d’avoir une maladie du cœur.
•    10 ans après votre dernière cigarette, votre risque de cancer du poumon diminue presque de moitié.

 

 

EN AVANT ! 

 

Mon Diagnostic 
Quel fumeur ou fumeuse êtes-vous ? Faites le point sur vos habitudes et votre motivation pour trouver votre méthode d’arrêt à vous !
•    Je fais le point sur ma dépendance physique : Lire l'article
•    Je fais le point sur ma motivation : Lire l'article
•    Je découvre mon profil de fumeur : Lire l'article
•    Je fais le point sur ma confiance : Lire l'article

 

Ma stratégie
Il existe autant de façons d’arrêter de fumer que de fumeurs ! Choisissez la vôtre ou testez-en plusieurs à la fois pour mettre toutes les chances de votre côté.
•    Je me prépare : Lire l'article
•    J'arrête seul ou accompagné ? : Lire l'article
•    Je choisis un traitement adapté : Lire l'article
•    Je choisis la vapoteuse : Lire l'article
•    Mes outils Tabac info service : Lire l'article
•    J’essaye une méthode alternative : Lire l'article

 

Je tiens bon
Depuis que vous avez arrêté de fumer, vous vous heurtez peut-être à des difficultés imprévues. Dans cette rubrique vous trouverez des conseils pour surmonter les problèmes les plus courants. Ces difficultés sont passagères, elles vont bientôt disparaître, courage !
•    Je fais face aux envies des premiers jours : Lire l'article
•    Je surmonte les difficultés du quotidien : Lire l'article
•    J’ai refumé quelques cigarettes : Lire l'article

 

On m’accompagne
Parler à un professionnel : 3989

Pour trouver un tabacologue :
https://www.tabac-info-service.fr/je-trouve-un-tabacologue

 

 

Source : 
https://www.tabac-info-service.fr

Les élections départementales et régionales

13/06/2021

Les élections départementales et régionales

Les élections départementales


    Selon la loi du 22 décembre 1789, a été créé le terme de canton. Celui-ci désigne une circonscription électorale dans laquelle est élu un conseiller départemental. Par ces élections sont élus des conseillers départementaux élus au suffrage universel direct pour un mandat 6 ans.


    Elles permettent d’élire les membres des conseils départementaux et assemblées délibérantes des départements. Depuis 2011, ce scrutin des « départementales » succède aux « élections cantonales » qui permettaient d’élire des conseillers généraux, élus pour six ans et renouvelés par moitié tous les trois ans selon le principe posé par la loi du 10 août 1871. Désormais, les conseillers généraux, appelés maintenant conseillers départementaux, sont renouvelés intégralement tous les 6 ans, depuis la loi du 17 mai 2013, effective à partir de 2015.


Pour cette élection, le scrutin est binominal majoritaire à deux tours. Il faut donc pour être élu au premier tour faire partie d’un binôme de candidats, obligatoirement mixte, recueille la majorité des suffrages exprimées et le soutien du quart des électeurs inscrits. 
A défaut, il est procédé à un second tour et la majorité relative est alors suffisante pour être proclamé élu. Toutefois, le binôme de candidats doit avoir obtenu un nombre de suffrage au moins égal à 12,5 % des électeurs inscrits pour être candidat au second tour. Si aucun des binômes de candidats n'atteint ce seuil, les deux binômes de candidats ayant obtenu le plus grand nombre de suffrages au premier tour peuvent rester en lice pour le second.

 

Conditions d’éligibilité :
Les conditions pour pouvoir se présenter au scrutin sont les suivantes :
•    être inscrit sur une liste électorale, ou justifier devoir y être inscrit avant le jour de l'élection ;
•    être français et avoir au moins 18 ans le jour de l'élection ;
•    avoir satisfait aux obligations posées par le service national ;
•    avoir une attache avec le département d'élection (soit le domicile, soit une attache fiscale) 
•    faire une déclaration de candidature auprès de la préfecture.
La déclaration de candidature en préfecture est accompagnée d'un certain nombre de justificatifs à fournir : pièce d'identité, attestation d'inscription sur une liste électorale du département, attestation de domicile, attestation d'inscription sur le rôle des contributions directes.


Sources :
-    Site du ministère de l’intérieur

 

    Les élections régionales
Les élections régionales ont pour objet d'élire les conseillers régionaux qui siègent à l'assemblée délibérante de la région, le conseil régional. Avant 1982, les conseillers régionaux étaient élus au suffrage universel indirect parmi un collège électoral composé des parlementaires de la région, des maires des grandes villes, des représentants désignés par les autres maires et des représentants des conseils généraux. La loi du 2 mars 1982 a institué l'élection des conseillers régionaux au suffrage universel direct, dans le cadre des départements, pour un mandat de six ans renouvelables. La première élection suivant ce mode de fonctionnement a eu lieu le 16 mars 1986.


Les conseillers régionaux sont élus dans chaque région au scrutin de liste à deux tours, chaque liste étant constituée d'autant de sections qu'il y a de départements dans la région. Ce mode de scrutin est inspiré de celui en vigueur pour l'élection des conseillers municipaux dans les communes de plus de 1 000 habitants, combinant les règles du scrutin majoritaire et de la représentation proportionnelle. Toutefois, compte tenu de la différence de nature entre les circonscriptions régionale et communale, la prime majoritaire attribuée à la liste ayant obtenu la majorité absolue des suffrages au premier tour ou qui est arrivée en tête au second, est égale non pas à la moitié des sièges à pourvoir comme pour le scrutin municipal mais au quart.


Les listes ayant obtenu au moins 10% des suffrages exprimés peuvent se maintenir au second tour.


Ces dispositions sont mises en œuvre depuis le renouvellement des conseils régionaux de 2004. Le nombre de conseillers régionaux fluctue en fonction des régions. De fait, pendant que les régions Auvergne-Rhône-Alpes et Ile de France disposent respectivement de 204 et de 209 conseillers, la Corse n’en dispose que de 51. Le nombre de conseillers par région est déterminé par l’annexe 7 du code électoral.


Information pratique : les prochaines auront lieu les 20 et 27 juin 2021, en même temps que les élections départementales.

Sources :
-    Annexe 7 du Code électoral, consulté le 20 mai 2021
-    Loi numéro 2015-29 du 16 janvier 2015 relative à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral
-    Site du Ministère de l’Intérieur

Retour sur les municipales 2020

29/06/2020

Retour sur les municipales 2020

Un nouveau record d’abstention a été enregistré : 58,4 %, selon les chiffres officiels du ministère de l’intérieur, soit près de 4 points de plus qu’au premier tour, le 15 mars, et plus de 20 points de plus qu’au second tour des élections municipales de 2014. Dans de nombreuses villes, plus des trois quarts des électeurs n’ont pas pris la peine d’aller voter.


Ce second tour des éléments municipales aura changé le paysage politique avec la vague verte.


EELV (Europe Ecologie Les Verts) a ravi plusieurs grandes villes devenant ainsi une force majeure de l’opposition au président de la République Emmanuel Macron.

Les écologistes gagnent – seuls ou à la tête de coalitions – des communes comme Lyon, Bordeaux, Strasbourg, Poitiers, Besançon, Annecy ou encore Colombes (Hauts-de-Seine).


La victoire la plus spectaculaire pour Europe Ecologie Les Verts concerne Lyon.
Avec 52,4 % des suffrages et la victoire dans sept des neuf arrondissements, il offre à ses colistiers 51 des 73 sièges du conseil municipal central de Lyon. EELV s’offre également la présidence de la métropole avec Bruno Bernard

 

La COVID-19 aurait t-elle incité les Français à voter pour des parties proposant un programme écologique important ?

 

 

 

Photo : BRUNO AMSELLEM / DIVERGENCE POUR « LE MONDE »

Sources 

https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/06/29/municipales-2020-une-vague-verte-historique-deferle-sur-les-grandes-villes-francaises_6044496_823448.html

https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/06/29/au-second-tour-des-municipales-abstention-record-et-percee-ecologiste_6044563_823448.html